...

La parole au client. INNI publishers a eu un entretien avec Hans Goorden (de Goorden & Glibert)

Des professionnels parlant un langage à portée de tout le monde. Informer le client sur la qualité, la sécurité et l’environnement. Voilà ce qu’INNI publishers vise à faire de jour en jour. Et nos clients savent l’apprécier, comme en témoigne Hans Goorden, Senior Legal Consultant chez Goorden & Gilbert, client d’INNI de longue date maintenant.

Quels ouvrages d’INNI peut-on retrouver dans votre bibliothèque ?

« Pour l’instant, de vous, je me sers de : Kwaliteits-, veiligheids- en milieumanagementsystemen et De norm ISO 45001, Veiligheidsmanagementsystemen de Jan Dillen et Actuele uitdagingen voor de veiligheid en de gezondheid op het werk de Jan Van Peteghem. »

À quoi vous servent-ils ?

« Ces ouvrages sont hautement instructifs. Ils me donnent beaucoup de conseils et de tuyaux pratiques à partir de la théorie. Les auteurs sont parvenus à rendre à la portée de tous une réglementation très complexe sans langage trop technique. Je suis moi-même régulièrement consulté à propos de l’ISO 45001 et je suis très engagé dans l’implémentation de la norme. L’ouvrage de Jan Dillen est pour moi un instrument de travail indispensable. »

Quels sont les autres points forts des ouvrages ?

« Certainement leur rapport qualité/prix. Les ouvrages d’INNI sont instructifs, évidemment, mais ils vont aussi directement à l’essentiel. Vos éditions sont soignées et – j’y accorde quand-même une certaine importance pour une publication professionnelle – elles sont bien écrites. Et enfin et surtout : leur format me permet de les prendre avec moi lorsque je visite un client. Je ne peux donc que vivement conseiller le responsable QSE de se procurer les ouvrages d’INNI publishers. »

 

Publié le 4 mars 2020.

Les raisons de la parfaite intégration d’INNIwise et d’INNIsure dans le quotidien du conseiller en prévention.

INNI Publishers a lancé deux nouveaux outils pour le conseiller en prévention. INNIwise est un pratique toolkit online, INNIsure un outil de la compliance qui vous oriente à travers la législation sur le bien-être au travail. Leurs concepteurs vous expliquent les raisons du plus d’INNIwise et d’INNIsure pour le conseiller en prévention et de quelle manière ces outils l’aident à être plus efficace dans son travail.

Entretien avec les concepteurs de ces nouveaux outils pratiques
L’année dernière, l’équipe d’INNI Publishers a élaboré deux outils particulièrement novateurs et pratiques. C’est avec beaucoup de fierté que nous avons pu lancer INNIwise et INNIsure. INNIwise est un pratique toolkit online qui aide le conseiller en prévention à travailler plus efficacement. INNIsure est l’outil de la compliance qui vous dit si vous êtes 100% en ordre avec la dernière réglementation en vigueur. Nous avons demandé à trois membres de l’équipe dans quelle mesure INNIwise et INNisure représentent un nouveau pas en avant pour le conseiller en prévention. Nancy De Braekeleer, Sim Doolaege et Andries De Reyghere nous en disent plus.

 

Nancy De Braekeleer est Publishing manager chez INNI Publishers. Responsable en dernier ressort, elle a été étroitement associée au développement des outils, de leur conception à leur mise en œuvre. Nous lui avons demandé pourquoi INNIwise a été conçu et comment INNI Publishers a développé ce toolkit numérique online.

Nancy, dites-nous en un peu plus sur INNIwise et sa conception. 
« Nous avons d’abord fait notre petite enquête parmi nos abonnés de la version papier de nos éditions. Il s’est avéré qu’ils souhaitaient non seulement une information par voie numérique, mais également une information pratique. Sur ce, nous avons décidé de créer une plateforme numérique constituée de documents pratiques, de notes explicatives et de législation. Cette plateforme permet aussi aux conseillers en prévention de soumettre leurs questions aux experts. Chaque pas dans sa conception a été vérifié lors de discussions d’un groupe cible, ce qui nous a permis d’avoir un retour intéressant à partir duquel nous avons pu orienter INNIwise ».

Qu’est-ce qui s’est révélé lors de ces discussions de groupe ?
« Nous avons ressenti un profond besoin d’échanges entre conseillers en prévention. Le conseiller en prévention a aujourd’hui surtout le sentiment de l’éternel recommencement, alors que son collègue, lui, pourrait lui donner un bon conseil, possède déjà un document modèle, a lu un article intéressant, etc. Voilà la raison pour laquelle nous avons voulu créer une vaste communauté de conseillers en prévention. Pour qu’ils aient des échanges entre eux ».

Comment assurez-vous une information de qualité et à jour ?
« Nous sommes une maison d’édition. Voilà maintenant des années déjà que nous garantissons une information de qualité et que nous suivons l’actualité quotidiennement. L’expertise venant d’autrui nous manquait un peu. INNIwise est soutenu par une étroite collaboration avec les experts, qui se chargent d’une information de qualité. Notre objectif est vraiment de favoriser la qualité au lieu de la quantité ».

Pourquoi dois-je en tant que conseiller en prévention impérativement faire un essai gratuit d’INNIwise ?
« C’est simple. Vous verrez par vous-même comment ce toolkit numérique online vous rend la tâche plus facile. La recherche parmi les informations proposées est facile, vous téléchargez des documents que vous pouvez directement utiliser dans votre application, les questions de vos collègues pourront peut-être vous servir d’inspiration, car il s’agit là souvent de problèmes auxquels vous êtes vous-même confrontés. Ces problèmes ont bien souvent besoin d’une réponse pratique et non d’une réponse ressortant des livres. Et justement, cette recherche se présente souvent fastidieuse en raison du manque de temps ».
Vous voulez essayez gratuitement ?

 

Sim Doolaege est en tant que conseiller stratégique à l’origine d’INNIsure, le nouvel outil de de la compliance d’INNI Publishers. Nous lui avons demandé de nous en dire un peu plus sur les avantages que représente INNIsure pour le conseiller en prévention et de nous expliquer ce qui rend INNIsure si indispensable pour ceux qui veulent être à tout moment en ordre avec la législation sur le bien-être au travail.

Sim, du papier au numérique : quels avantages pour le conseiller en prévention ?
« INNIsure vous offre un service complet sur 4 niveaux : sur le plan du contenu, sur le plan opérationnel, économique et ergonomique. Je m’explique.
Le contenu est tenu quotidiennement à jour par nos experts. En complément du texte législatif, le conseiller en prévention reçoit également des explications. Il est donc à tout moment en possession de la bonne interprétation du texte.
Sur le plan opérationnel, INNIsure est une application simple et pratique qui vous donne un aperçu complet et significatif de la législation. Grâce à son vaste cadre, elle se focalise sur la gérabilité opérationnelle, à partir de l’état de conformité jusqu’aux mesures d’amélioration.
Sur le plan économique, INNIsure est budgétairement parlant très favorable. Certains logiciels du marché sont particulièrement coûteux pour une entreprise. En revanche, nous avons opté pour un logiciel très abordable sans pour autant réduire la qualité et le contenu.
Sur le plan ergonomique, INNIsure est une application qui reprend tout. Donc fini de devoir passer d’un bureau à l’autre ou d’une feuille de travail à l’autre. Facile aussi de partager avec les autres, ce qui rend possible de donner accès à quelqu’un de l’extérieur afin qu’il puisse gérer certaines tâches lui-même. L’exportation est facile. Les mise à jour se font automatiquement, l’usager ne doit donc pas gérer les documents lui-même ».

Pourquoi pensez-vous que le conseiller en prévention ira rapidement intégrer le toolkit online dans son quotidien ?
« Il doit à tout moment pouvoir informer son organisation de la législation significative. INNIsure l’aide à avoir une vue d’ensemble sur la conformité et les actions qu’il doit entreprendre. Plus d’obstacles pratiques donc. Car aujourd’hui, on évite souvent de faire la démarche car ce processus est très fastidieux et complexe ».

Comment garantir la qualité de l’outil de la compliance ?
« Les textes législatifs sont mis à jour quotidiennement par la rédaction composée de collaborateurs professionnels. De plus, nos partenaires d’expérience nous procurent des notes explicatives. Des experts en la matière suivent ce processus de très près.

Pourquoi un conseiller en prévention doit-il absolument essayer gratuitement INNIsure pendant 15 jours ?
Permettez-moi de le dire d’une autre façon : pourquoi ne pas le faire ? Une application belge, adaptée aux besoins belges, développée par et avec des experts et des collègues. Il ne peut que vous faire gagner du temps et des ressources que vous pouvez utiliser à d’autres fins.

 

Andries De Reyghere est le gérant de Bits of Love à Bruges. Il a inventé le concept technique du toolkit numérique INNIwise et a relevé ce défi de présenter facilement une multitude d’informations à jour. Andries nous explique comment il a fait.

Andries, pourquoi ce concept novateur ?
« Depuis quelques années déjà, nous constatons en matière d’information spécialisée une transformation numérique. Les gens veulent une information immédiate, personnalisée et à portée de main. Une seule version papier ne suffit donc plus, il faut impérativement la compléter par un produit numérique qui offre plus de possibilités ».

De quelle manière ce toolkit numérique répond-il aux besoins du conseiller en prévention ?
« Grâce à une recherche ciblée, le conseiller en prévention arrive à trouver plus efficacement ce qu’il recherche. De plus, il peut le faire de partout, au bureau, en route, ce qui est bien entendu l’énorme avantage du numérique par rapport à la version papier. L’information est aussi à tout moment d’actualité. Le grand plus d’INNIwise : les informations sont continuellement complétées par les experts. Le conseiller obtient donc une information complète et fiable ».

Quel est pour vous en tant que concepteur le plus gros avantage d’INNIwise ?
« INNiwise est un grand pas en avant vers une base de données entièrement numérique composée d’informations de qualité. INNIwise est une plateforme entièrement prête pour demain. La base est bien en place et peut être facilement complétée, devenir plus intelligente et liée à différents produits numériques. De plus, INNI peut également proposer des informations partielles sans trop de difficultés à l’aide d’outils de ces partenaires. En bref : INNIwise est très flexible et prêt pour le monde numérique en évolution.

Pourquoi chaque conseiller en prévention devrait-il tester INNIwise gratuitement ?
« INNI Publishers prend le travail du conseiller en prévention à cœur. INNI est toujours à l’écoute de ses clients. En testant le toolkit et en donnant un retour, INNIwise ne peut être que rendu plus facile d’utilisation. Ce qui est tout bénéfique pour le conseiller en prévention.

 

Vous voulez en savoir plus ?
www.inniwise.be
www.innisure.be

Aperçu des cotisations forfaitaires minimales pour les services externes pour 2020

Depuis le 1er janvier 2016 une nouvelle réglementation sur la tarification des services externes de prévention et de protection au travail est en vigueur. Celle-ci visait à réformer le système de financement des services externes.

Vous versez par travailleur la même cotisation minimale, qu’il soit soumis ou non à la surveillance de santé obligatoire.

Cette cotisation minimale n’est pas la même pour chaque entreprise. Elle dépend du groupe tarifaire auquel votre entreprise appartient. Nous en distinguons cinq. Le législateur s’appuie pour le tarif sur ces critères :

  • L’activité principale de votre entreprise (sur base des codes NACE)
  • Le nombre de travailleurs dans votre entreprise

La cotisation forfaitaire est redevable par travailleur qui est enregistré chez vous via Dimona pendant une année civile complète.

Pour un travailleur qui n’a pas travaillé chez un employeur pendant une année civile complète, vous payez 1/12è du tarif par mois civil pendant lequel le travailleur a été enregistré pour une partie de la journée ou plus chez cet employeur.

Les taux minimaux 2020

Les tarifs des services externes sont liés à l’indice santé. Ils sont adaptés chaque fois au 1er janvier de l’année si l’indice de l’année précédente a été dépassé. Étant donné que l’indice 2019 n’a pas été dépassé, les tarifs 2020 restent les mêmes :

Ces dernières années, on semblait vouloir mettre à l’ordre du jour une profonde révision de ce régime tarifaire. Nous signalons, par exemple, l’avis n° 215 du 31 juillet 2018 du Conseil supérieur pour la prévention et la protection au travail.

En 2019 aussi, une révision s’est avérée impossible. Une éventuelle révision s’affichera donc (à condition d’un nouveau gouvernement fédéral et d’un nouvel AR) au plus tôt qu’à partir du 1er janvier 2021.

 

Publié le 23 janvier 2020.

Ce qu’il faut savoir au sujet de la rédaction du rapport annuel du Service interne de prévention et de protection au travail

D’après l’art. II.1-6, § 1 et 2 du Code sur le bien-être au travail, le service interne de prévention et de protection au travail est tenu de rédiger un rapport annuel des activités de l’année civile précédente. Ce rapport permet à l’employeur et au Comité pour la prévention et la protection au travail d’avoir un bon aperçu du fonctionnement du service de prévention.

La Direction générale Contrôle du bien-être au travail (DG CBT) met à disposition des modèles (avec des notices explicatives) sur le site du Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale : Rapport annuel du Service interne de prévention et de protection au travail – Exercice 2019. Vous pouvez télécharger ces modèles, les remplir par voie électronique et les sauvegarder chez vous.

Il existe trois formulaires qui permettent d’établir le rapport annuel:

  • Le formulaire A est destiné à un employeur ayant un service interne de prévention et de protection au travail sans sections.
  • Le formulaire B est destiné à un employeur ayant un service interne de prévention et de protection au travail avec sections.
  • Le formulaire C est destiné au groupe d’employeurs qui organisent un service commun pour la prévention et la protection au travail.

Une notice explicative commente les différentes rubriques des formulaires A, B et C. Le lien entre l’explication et le formulaire y apparaît clairement. Nous vous conseillons de l’imprimer au préalable pour remplir correctement les formulaires.

En fonction de la composition de l’organisation et du service de prévention afférent, on doit utiliser un modèle différent. C’est expliqué en détail dans la note explicative.

Le service de prévention peut également mettre des informations supplémentaires sur son fonctionnement à la disposition de l’employeur et du comité, mais cela doit être fixé au préalable dans le règlement intérieur concernant le fonctionnement du comité.

Vous ne devez plus envoyer ce rapport annuel aux fonctionnaires chargés de la surveillance de la Direction générale Contrôle du bien-être au travail. Vous devez toutefois le tenir à leur disposition. Vous devez également le présenter au comité pour la prévention et la protection au travail lors de sa réunion en février.

Publié le 23 janvier 2020.

Inspections du Contrôle du bien-être au travail – 2020

Quelles campagnes le Contrôle du bien-être au travail prépare-t-il pour 2020 ?

Le Contrôle du bien-être au travail regroupe les anciennes inspections technique et médicale. Il a comme mission d’assurer, dans le secteur privé comme dans le secteur public, le respect de la mise en œuvre des politiques en matière de bien-être au travail. Il joue un rôle de conseil, de prévention et de répression.

Un inspecteur évalue lors de chaque visite la politique bien-être de l’employeur. Il parcourt avec lui son approche pour chaque domaine du Code Bien-être. Il se concentre par la suite sur le thème choisi pour le secteur.

Il attache une attention particulière à :

• contrôler si l’employeur gère suffisamment les risques et s’il consulte des experts-conseils ;
• encourager les travailleurs et leurs représentants à participer à la réalisation d’un lieu de travail sûr et sain.

Au cas où vous ne seriez pas légalement en ordre en tant qu’employeur, vous risquez d’être sanctionné. Cette sanction peut se limiter à un simple conseil oral ou écrit. Il se peut aussi que vous recevez un avertissement. En cas de manquements majeurs, l’inspection peut ordonner l’arrêt des activités.

Les campagnes 2020 en cours de préparation

Le Contrôle du bien-être au travail prépare les campagnes suivantes :

Les campagnes régionales

• Anvers : Logistique ; thème Produits dangereux
• Bruxelles : Livraison à domicile; thème Ergonomie
• Hainaut : Industrie textile; thème Sécurité
• Limbourg et Brabant flamand : Boucheries ; thème Sécurité
• Liège : Cimetières ; thème Ergonomie
• Namur-Luxembourg-Brabant wallon : Institutions hospitalières ; risques psychosociaux
• Flandre orientale : Soins à domicile ; thème Sécurité (équipements de travail)
• Flandre occidentale : Fabrication de meubles ; thème Produits dangereux (matériaux composites)

Les campagnes nationales

• Construction : Grues-tours, travaux de démolition
• Titres-services : Equipements de travail, protection de la santé, ergonomie
• Horeca : Suivi OiRA

 

Gepubliceerd 8 januari 2020.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies. plus de détails

Ce site est configuré pour autoriser les cookies par défaut, afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans modifier vos paramètres de cookies, ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à l'utilisation de cookies.

Fermer