...

Conseiller en prévention de l’année : entretien avec Koen Bordeaud’huy (Samoco)

« Nous procédions déjà au contact tracing bien avant la mise à disposition d’une application »

Koen Bordeaud’huy, qui est QHSE Manager au sein de Samoco, s’est récemment vu décerné par Agoria le prix de conseiller en prévention de l’année dans la catégorie entrepreneur. Nous lui avons posé la question ce qu’il a fait pour mériter ce titre.

Carte blanche

Voilà maintenant deux ans et demi que Koen travaille en tant que responsable « Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement » au siège de la société d’assemblage industriel Samoco. Cette année fut pour lui particulièrement caractérisée par la gestion de la crise du COVID-19. « Lors de la première entrée en confinement, mon patron m’avait donné carte blanche. De nombreux emplois ont été supprimés, ce qui l’a amené à décider d’instaurer le chômage temporaire au sein de l’entreprise. Cependant, il a souhaité que je continue à travailler, chose qu’il jugeait utile ». Grâce à son réseau étendu au sein du secteur de la prévention et du secours, Koen parvient à acquérir l’information nécessaire bien plus vite que ses collègues. « Ça fait 25 ans que je suis membre de la Croix-Rouge, je suis pompier, j’enseigne à PAULO et au WOBRA (l’école provinciale pour les secours) et je fais partie de l’intervention en cas de catastrophe. »

Dispositifs pour les organismes de bienfaisance

Bien heureusement, Samoco était déjà bien équipé au moment où la crise du COVID-19 éclate. L’entreprise n’a jamais été en manque de dispositifs. « Nos employés ont immédiatement reçu un colis comprenant un gel pour les mains, un masque, des gants et des consignes qui les accompagnent. Nous avons eu le luxe d’avoir passé une grosse commande de masques FFP3 fin 2019. Nous avons même pu faire don d’un certain nombre de dispositifs à des organismes de bienfaisance ».

Une communication accessible à tous

Le dada de Koen est une communication accessible à tous et surtout la communication visuelle. « Nous suivons cette stratégie à la fois sur Facebook, à l’aide de nos écrans physiques sur le lieu de travail et par émail. Nous avons élaboré plusieurs vidéos éducatifs, entre autres sur la manière de bien désinfecter. Nous avons également rassemblé toutes les informations utiles concernant le virus dans une brochure comprenant 20 questions et réponses sur COVID-19. Les questions sont toujours formulées de telle façon afin d’être accessibles à tous : succinctement et principalement à l’aide de visuels. A titre d’exemple, une des questions posées : que faire en cas de symptômes ? Ou vivre avec quelqu’un qui présente des symptômes ? »

Pionnier dans le contact tracing

Koen procédait déjà au suivi des contacts bien avant que les autorités lancent leur application pour le contact tracing. « Nous avons rapidement procédé au suivi des contacts, nous n’avions pas besoin d’une application pour cela. Nous localisons et enregistrons toute personne présentant des symptômes. Les personnes qui ont été en contact avec les personnes présentant des symptômes sont appelées. Ce coup de fil est accompagné d’un autre et d’un émail contenant plus d’informations. Nous essayons surtout de rassurer les gens et leur demandons de ne pas paniquer. Grâce à nos efforts, nous avons eu très peu de cas positifs confirmés ».

Le télétravail comme norme

Nous avons misé activement sur le télétravail à domicile. « S’il est possible, nous avons toujours promu le télétravail. Sauf pour nos techniciens, conducteurs de grue ou plieurs, pour qui le télétravail est rendu évidemment bien plus difficile. Lors du premier confinement, j’étais souvent seul, ou juste en présence de quelqu’un de l’administration. Le groupe a également investi dans un télétravail renforcé et plus aisé afin d’optimiser davantage le système actuel ».

Prendre soin les uns des autres

Koen porte également attention à l’aspect psychosocial. « Chaque chef de département a des contacts hebdomadaires avec son équipe par Teams. De préférence visuellement, afin de se voir aussi. Ce faisant, on demande si tout le monde se porte bien. Beaucoup de gens avaient peur d’être infectés. Pour la fin de l’année, nous préparons une édition de Noël de notre brochure présentant les questions et les réponses, dans laquelle nous allons nous concentrer sur le mental : prendre soin les uns des autres. Nous avons souvent souligné la question et l’avons aussi mis en lien avec le soin du matériel.  

Bonnes pratiques

Chez Samoco, beaucoup de choses sont actuellement en cours de préparation. « Nous voulons réaliser différents projets et visons plus de numérique et de communication visuelle. Par exemple, notre petit livre sur les bonnes pratiques pour nos plieurs est composé de figures et de dessins. Nous voulons une communication simple et utilisons dès lors des points d’attention ajoutés de quelques touches. Nous avons également l’idée de créer par tâche un petit livret comprenant une analyse des risques de dernière minute (LMRA), par exemple, avec des consignes pour bien protéger ses mains. Ici aussi, nous utiliserons surtout le visuel à l’aide de pictogrammes. Au dos on retrouve la description en 5 langues. Nous voulons continuer à compléter et à élargir l’initiative. Bien que nous n’ayons certainement pas l’intention d’en faire une encyclopédie, nous visons 20 pages maximum en format de poche, car ce format est utile pour l’avoir à tout instant à portée de main, ce que nous vérifions lors de nos visites ou contrôles des lieux ».

Réalité virtuelle

Koen est en ce moment passionné par la réalité virtuelle. « Je suis énormément mordu par la réalité virtuelle. J’ai élaboré un scénario pour toutes les Life Saving Rules (LSR) que nous voudrions implémenter l’année prochaine. Un autre défi repose sur le toolbox interactif « the line of fire », avec lequel nous voulons prévenir les blessures aux mains. Nous avons procédé à l’achat de nouveaux gants, crochets push-pull, de harnais pour le travail en hauteur, et aussi d’un step relief, qui permet de se redresser à l’aide de deux sangles lorsqu’on tombe. Terminons enfin par nos formations concernant le travail en combinaison anti-acide que nous continuerons à déployer au cours de l’année prochaine ».

De belles perspectives pour 2021.

Encore félicitations, Koen, pour votre prix !

Récent

Screen-Shot-2018-08-13-at-18.47.37.png

INNI group nv

Industrielaan 5. B-8501 Heule
T +32 56 36 32 11
E info@innipublishers.com
TVA BE 0418.420.485

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies. plus de détails

Ce site est configuré pour autoriser les cookies par défaut, afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans modifier vos paramètres de cookies, ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à l'utilisation de cookies.

Fermer